Effets de symétrie

samedi 1er mai 2010
par  BM

Plans possibles, effets de symétrie, pour le roman entier

Plusieurs manières de lire le roman apparaissent, si on en fait une lecture attentive.

En voici quelques-unes, toutes différentes, ni incompatibles ni contradictoires. Elles offrent toutes une possibilité d’interpréter les intentions de Flaubert : ironie des contrastes, volonté de faire des scènes de genre, des caricatures, etc.

Une séparation en deux parties avec un centre absolu

Le Chapitre 9 de la Deuxième partie est le centre absolu :
- Avant : lente montée de l’ennui, médiocrité, petites déceptions, attente indéfinissable d’un HOMME, enfin !
- Après : lente descente d’Emma, dégradation de tous les aspects de sa vie, chutes consécutives de plus en plus prévisibles.

Cinq parties inégales, toutes centrées sur Emma

- Jeune mariée = échec sentimental
- Mère insatisfaite = échec familial
- Amante sensuelle = épanouissement menant à la déception prévisible, échec amoureux
- Dépensière = échec financier et ruine de son environnement
- Absente = échec social pour tout son entourage, excepté Homais

Cinq parties égales de sept chapitres chacune

Dans chacune de ces cinq parties, le chapitre central montre un aspect particulier de la relation amoureuse :
- I, 1 à I, 7, milieu I, 4 : la noce, la campagne, Charles
- I, 8 à II, 5, milieu II, 2 : l’auberge, la petite ville, Léon
- II, 5 à II, 12, milieu II, 9 : la forêt, l’adultère, Rodolphe
- II, 13 à III, 4,milieu III, 1 : le théâtre, la grande ville, l’amour, Léon
- III, 5 à III, 11, milieu III, 8 : le château, la prostitution, la mort, Rodolphe

Quatre parties de 8 chapitres séparées par des chapitres de médiation, de transition

- I, 1 à 8 : Charles, sans amour = ennui
- I, 9 : fin espérée de l’ennui à Tostes = prémonition de Léon ?
- II, 1 à II, 8 : Léon, amour platonique = enthousiasme ennuyeux
- II, 9 : fin espérée de l’ennui dans l’exultation de la chair = Rodolphe
- II, 10 à III, 2 : Rodolphe, sensualité et rêves inassouvis = aspiration à l’infini
- III, 3 : fin des contraintes, début espéré de l’insouciance totale = Léon
- III, 4 à III, 11 : Léon, Lheureux, mensonges = désordre total et déchéance, frénésie impuissante

Classements thématiques

- Les scènes de foule : la noce, le bal à la Vaubyessard, les Comices, le théâtre, les funérailles
- Les scènes de finance : le premier mariage, Lheureux, la saisie
- Les scènes où Charles essaie d’embrasser sa femme : la noce, la Vaubyessard, la veillée funèbre
- Les scènes de religion : l’éducation au couvent, la conversation avec Bournisien, la veillée funèbre
- Les scènes où se trouve le père Rouault
- Les scènes où se trouve Homais
- Les scènes où l’on mange
- Etc.

Classements événementiels, selon la chronologie reconstituée

- 1837, I, 2 : hasard de la jambe cassée, rencontre avec Emma, l’hiver
- 1837, I, 3 : volonté et provocation au mariage, été
- 1838, I, 4 : mariage au printemps
- 1838, I, 8 : bal en septembre
- 1839 : RIEN
- 1840 : RIEN
- 1841, II, 2 : changement de ville, maternité, début d’automne
- 1842, II, 9 : adultère, fin d’été, début d’automne
- 1843, II, 13 : rupture, début d’automne
- 1844, II, 15 : hasard du théâtre, rencontre avec Léon, adultère, juin
- 1845, III, 8 : suicide, mars

A vous de trouver d’autres plans, schémas de symétrie, effets de composition, etc.


Brèves

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 4 juillet 2014

Publication

437 Articles
Aucun album photo
6 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
90 hier
456899 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés