Femme Moderne

mardi 4 avril 2017
par  BM

L’angle droit est-il compatible avec le féminisme ?

Angle droit (Conseils pratiques d’utilisation de l’)

Angle droit : c’est le coin formé par deux demi-plans, ou murs, qui se coupent perpendiculairement, c’est-à-dire à 90°.
La femme moderne vit dans un univers carré : très fréquemment son appartement est composé de plusieurs pièces rectangulaires, depuis le grand salon, jusqu’à la plus petite d’entre elles, appelée le « petit coin ».
C’est sans doute parce que la femme moderne n’aime pas tourner en rond : aller droit au but est son objectif.

Cependant les pièces à angles droits possèdent des inconvénients. En effet, si la femme moderne n’y prend garde, les araignées peuvent élire domicile dans ces coins, et pour s’en débarrasser, avoir un bon coup droit n’est pas inutile !

Autre coin : en automne, la femme moderne prépare de succulentes confitures de coing, qu’elle dégustera au coin du feu, pendant les longues soirées d’hiver, avec son époux, même si celui-ci n’est pas l’inventeur de la machine frigorifique à compression, Ferdinand Carré.
En été, la femme moderne part en vacances dans un ancien quartier français et espagnol de Louisiane (Nouvelle-Orléans) appelé le Vieux Carré, mais sans oublier au préalable de vacciner Angulusdirectum (son chien) contre la maladie de Carré.

Même si la femme moderne a un caractère tranché, net et catégorique, comprenez par là un caractère carré, elle sait néanmoins arrondir les angles en se montrant très attentive et pleine d’affection envers ses enfants. Mais, s’ils excèdent sa patience, ils peuvent se retrouver au coin ! La femme moderne, pour plier et ranger son linge, suit les conseils donnés par le manuel du Petit Angle Droit Usuel.
Ainsi, pour plier les serviettes de toilette, il faut rabattre parallèlement 3 bandes de tissu de même largeur dans le sens de la longueur de la serviette, puis il faut faire de même, mais cette fois perpendiculairement à la longueur.
Quant aux mouchoirs de forme carrée, il faut les plier en deux dans le sens de la longueur en faisant un angle de 90° dans le sens de la largeur, mais il ne faut pas confondre ce mode de pliage avec celui des mouchoirs rectangulaires (c’est d’ailleurs la même démarche que pour les torchons de vaisselle ou les essuie-mains).
Cette technique consiste à les rabattre en 3 bandes de même largeur l’une sur l’autre et à ne pas les plier dans le sens de la largeur. Enfin, une fois soigneusement pliée chaque pièce de linge est classée selon son mode de pliage puis disposée en piles rectilignes sur le rayonnage d’une armoire afin d’obtenir entre le rayon et cette pile un angle de p/2 radian.
Si la mesure de cet angle est supérieure ou inférieure à 90°, il est fort probable que chaque pile s’écroule et que tout le travail soit à refaire.
Au départ, on pouvait trouver les conseils du Petit Angle Droit Usuel dérisoires, mais, très vite, la femme moderne s’est aperçue qu’il était judicieux de les suivre afin de gagner de la place dans les armoires qui possèdent elles-mêmes des angles droits.

D’ailleurs, le mobilier contenu dans son appartement est en quelque sorte normalisé (sa quasi-totalité est de forme rectangulaire).
Il était judicieux en effet de construire de bibliothèques de cette forme (donc adaptées au format des livres et des revues) mais peut-être un peu moins de faire des buffets rectangulaires pour y ranger des assiettes circulaires.
C’est pourquoi ont été créés les buffets d’angle qui ne sont formés que d’un seul angle droit et permettent le rangement des casseroles et des assiettes.

Eve-Ninon GIRES,
rédactrice adjointe à ELLE
chargée de cours à l’École Cantonale Supérieure d’Arts Ménagers d’Étouvans,
diplômée avec mention très honorable du Cours Supérieur Ménager de Voujeaucourt sur le Doubs,
auteur de nombreux opuscules d’économie familiale :

Mon fer à repasser en 10 leçons
Le rangement facile en H.L.M.
Les confitures à l’ancienne
Tailler, coudre, repriser soi-même le linge domestique
La grande couture à la portée de toutes
Modernité et éthique
La femme moderne : comment communiquer avec elle ?

Tous ces ouvrages sont disponibles aux Éditions Modernes Ménagères Appliquées (EMMA).
De plus, Eve-Ninon est célèbre par sa participation aux éliminatoires du concours de la meilleure lavandière, en 1935, et par la prestation remarquable qu’elle y fournit, battue de justesse par une professionnelle de l’atelier Gervaise, sans doute dopée au calvados, qui lui ravit la palme sans rien enlever à son brio. Aujourd’hui, malgré les occupations d’une retraite bien méritée, elle a bien voulu mettre au service de notre Petite Encyclopédie des Conseils Ménagers sa fougue intacte et ses connaissances à peine dépassées.

Article à paraître dans ELLE, à une date malheureusement encore indéterminée pour des raisons d’opportunité économique.


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

11 aujourd'hui
509 hier
1151519 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés