Fable médiévale

mardi 4 avril 2017
par  BM

Un inédit qui fera du bruit dans les Universités.

Angle droit (L’EQUERRE et l’...), anonyme.

Nous avons là un texte peut-être incomplet, cité par R. Berche-Marandal dans son Grand Livre des Petits Autheurs de Drosleries, 1637 (voir bibliographie détaillée en fin de volume), et attribué à un pseudo-Montaigne.
En effet, le paragraphe où R. Berche-Marandal présente cette fable évoque la fameuse « femme folle à la messe » et tente d’en inférer des rapprochements entre l’épicurisme du Bordelais, les soubresauts de la réforme, et le stoïcisme montanéen.
Un des adversaires de Berche-Marandal a lancé une demande de démission contre lui, au motif qu’il aurait confondu Montaigne et Rabelais. L’affaire est mise en attente.
Toutefois, l’anthologiste bourguignon, par précaution, émet un doute sur l’authenticité de la lettre (qu’on lui a dit avoir été trouvée à Bègles dans un lot de brouillons juridiques au fond d’une armoire béarnaise) envoyée à La Boétie et contenant la fable, et il reconnaît que Montaigne a très peu pratiqué le genre de la fable ou la versification et l’avoue même dans les Essais. [1]
Pour le chercheur moderne, cette authenticité doit être d’autant plus fortement récusée qu’une critique interne attentive laisse apparaître des traits de langue picarde [2] et que le sujet lui-même en est trop grivois pour ne pas laisser préférer une attribution à un pseudo-Rabelais, ou à un émule librement inspiré de quelque auteur de fabliaux.
On peut donc hésiter, si le texte lui-même s’avère authentique, quant à la datation, entre 1550 et 1620.
La fable, néanmoins, ne manque pas d’une certaine saveur, ni d’inventivité dans la recréation du mythe de la Géométrie Originelle  [3]. Toutefois, l’intérêt proprement proverbial de son contenu, dans le cadre strict de notre Encyclopédie, nous oblige à la classer plutôt marginalement dans la longue série des textes en rapport avec la science au Moyen Age et à la Renaissance.

Un soir d’Eté l’Esquerre
Ayant fait bonne chere
S’endormist un peu tost.
Ce mesme soir bientost
Jean Chouart le geomestre
Ouvrist bien sa fenestre
Et fit venir Marion
Ou Fanchette ou Ninon
(Le conte ne dit pas
A laquelle des troys
Servantes du logis
Il pourposa son lict ).
Esquerre se resveille
Et voit Marion vermeille
...
Recevoir braquemard
Et crier bientost d’ayse
Que Jean Chouart le [4] baise.
Voulant en faire autant
Va se desesperant
Car l’Angle à sa mesure
N’est point dans la Nature :
Trop large ou trop aigu
L’Angle garde Vertu :
Esquerre avec sa pointe
Ne jointe ni n’accointe.
Alors au desespoir
Teinctee de croion noir
Appuya feuille vierge
Comme charbon sus neige.
A la parfin ce bois
Inventa l’Angle Droit.

Il semble que le vers 15 manque, et l’on peut vraisemblablement restituer une rime en ART ou ARD, peut-être même le nom du géomètre Chouart.
Après maintes hésitations, nous proposons de lire ainsi :

...Et voit Marion vermeille
Dessus les draps de Chouart (ou dessous ?)
Recevoir braquemard ...

Hermaël BRANCARD
in Encyclopédie Raisonnée des Parémiographes de Langue Française du Moyen Age et de la Renaissance,
tome IV : Les apocryphes et les attributions douteuses,
éditions Le Reb d’Harrmanac, 1996.


[1] Nous n’avons pas retrouvé un tel aveu dans les Essais : peut-être R. Berche-Marandal s’appuie-t-il sur des textes de seconde main, ou sur une mémoire défaillante, ou fait-il trop confiance à un secrétaire documentaliste mystificateur ?

[2] Voir le vers 17 (ou 18, après restitution) : « le » serait une forme picarde féminine du cas régime, ou alors le texte est plus gravement amputé que nous ne le supposons. Voir aussi le patronyme Chouart : faut-il y reconnaître un archaïsme simulé ? une volonté d’égarer le lecteur ?

[3] Voir aussi dans L’Encyclopédie... les entrées Cercle, Quarré, et Savoir.

[4] Voir la note 2 et Guy Raynaud de Lage, Introduction à l’Ancien Français, 6ème édition, Paris, S.E.D.E.S., 1968,p. 46.


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

35 aujourd'hui
204 hier
1133401 depuis le début
55 visiteurs actuellement connectés