Bac blanc "Poésie" et chemin de fer

samedi 3 mai 2014
par  BM

Objet d’étude : Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours.

CORPUS DE TEXTES

- Texte A : Paul Verlaine, La bonne chanson, 1869-1870.
- Texte B : Blaise Cendrars, Prose du transsibérien et la petite Jeanne de France, 1913.
- Texte C : Jacques Réda, Les Ruines de Paris, éd. Gallimard, 1977.
- Texte D : Olivier Barbarant, « Besançon-Viotte », Les Parquets du ciel, poèmes, éd. Champ vallon, 1992.

-  Question sur le corpus (4 points).

Les quatre poètes de ce corpus cherchent, chacun à sa façon, à donner du sens à ce que représente pour eux le voyage en chemin de fer. Par quels moyens s’y prennent-ils, et à quel résultat arrivent-ils ? Vous vous appuierez sur l’analyse de procédés d’écriture précisément identifiés, comme l’énonciation personnelle, les images symboliques, les métaphores, la composition, la ponctuation, etc.

-  Écriture : vous traiterez ensuite un seul des trois sujets suivants (16 points).

Commentaire : Vous ferez le commentaire du texte B de Blaise Cendrars.
Pour les séries technologiques :
Vous pourrez, sans obligation, construire votre commentaire autour du parcours de lecture suivant : Blaise Cendrars désorganise ses souvenirs de voyage en mêlant les détails réalistes à des fantasmes incohérents, mais on peut tout de même trouver dans cet extrait une beauté poétique provenant de la description des objets réels du voyage en train.

Commentaire bis : Vous ferez le commentaire du texte D d’Olivier Barbarant.
Pour les séries technologiques :
Vous pourrez, sans obligation, construire votre commentaire autour du parcours de lecture suivant : le poème d’Olivier Barbarant est une plongée douce-amère dans la contemplation du monde ordinaire, au fil d’un regard plus ou moins rêveur, et aussi une réflexion presque symbolique sur la signification des gares, des trains, de la foule, des rencontres, etc.

Dissertation : La poésie peut-elle s’emparer des objets ordinaires de la vie courante pour en faire de la beauté et du sens ? Vous vous appuierez, pour répondre de manière ordonnée et argumentée à cette question, sur les textes du corpus, ceux que vous avez étudiés en classe ou lus personnellement.

Écriture d’invention : Vous êtes chargé de préfacer un recueil de textes poétiques qui mêle la prose et la versification, et vous justifiez ce mélange, dans un paragraphe argumenté d’une trentaine de lignes au moins, que vous illustrerez soigneusement. Vous exploiterez obligatoirement les textes du corpus, et vous pourrez prendre d’autres exemples dans vos connaissances scolaires ou personnelles.
Vous prendrez garde à ne pas cataloguer les œuvres dont vous parlerez, car vous n’êtes pas chargé d’en faire la présentation ou le sommaire.

Le sujet intégral est téléchargeable ci-dessous.


Documents joints

Chemin de fer et poésie
Chemin de fer et poésie

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

191 aujourd'hui
225 hier
1132324 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés