Bac blanc "Roman" et statut du personnage

dimanche 20 octobre 2013
par  BM

Objet d’étude : La question de l’Homme dans les genres de l’argumentation, du XVlème siècle à nos jours.

Objet d’étude : Le théâtre, texte et représentation.

Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.

Objet d’étude : Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours.

CORPUS DE TEXTES
- Texte A : Denis Diderot,
Jacques le fataliste et son maître, 1778, incipit.
- Texte B : Victor Hugo, Notre-Dame de Paris. 1482, 1831, incipit.
- Texte C : Boris Vian, L’Écume des jours, 1947, Chapitre I
- Texte D : Raymond Queneau, Les Fleurs bleues, 1965, incipit.
- Texte E : Marguerite Duras, Le Ravissement de Lol V. Stein, (1964), incipit.

-  Question sur le corpus (4 points).
Dans leur manière d’introduire les personnages ou l’histoire racontée, tous ces débuts de roman cherchent-ils également à donner l’illusion du réel, et quels sont les procédés qui le montrent ? Justifiez votre réponse par un appui précis sur les cinq textes.
-  Écriture : vous traiterez ensuite un seul des trois sujets suivants (16 points).
Commentaire : Vous ferez le commentaire du texte de Boris Vian (Texte C).
Dissertation : Le statut de personnage, dans un roman, est parfois très ambigu, selon que l’auteur, ou l’auteur/narrateur, intervient dans sa présentation ou non, donnant ainsi une orientation à la compréhension de cet « être de papier » comme disait Vincent Jouve en 1992, et selon le choix littéraire de l’écrivain (vraisemblance, sérieux, humour, réalisme, naturalisme). Qu’est-ce qui fait cependant qu’un personnage donne toujours au lecteur l’impression d’exister, ou d’avoir existé ?
Vous vous appuierez sur les textes du corpus, et sur les romans que vous avez lus ou étudiés en classe, ou personnellement.
Écriture d’invention : Victor Hugo écrit à Boris Vian, un de ses voisins de paradis (ou d’enfer), pour lui faire des reproches sur son manque de sérieux dans la fabrication de son personnage Colin.
Vian lui répond que son personnage n’a pas besoin d’une mise en place aussi lourde que celle de Notre-Dame de Paris.
Vous rédigez ces deux lettres, en adoptant un ton courtois et sérieux malgré la fermeté des opinions et des arguments, et en vous appuyant sur les deux textes du corpus, sans faire de recopiage systématique.

Le sujet intégral est téléchargeable ci-dessous.


Documents joints

Bac blanc "Roman"
Bac blanc "Roman"

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

156 aujourd'hui
204 hier
1133522 depuis le début
17 visiteurs actuellement connectés