Bac blanc "Poésie" et malheur

mardi 15 octobre 2013
par  BM

Objet d’étude : Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours.

CORPUS DE TEXTES

- Texte A : Boris Vian, « Ils cassent le monde », Poésies, Dernier recueil, 1951-1953. Édition posthume, 1962.
- Texte B : Alphonse Esquiros ( 1812-1816 ), « Comme le grand lion … », Sainte-Pélagie, avril 1841, Les chants du prisonnier.
- Texte C : Albertine Sarrazin, « Il y a des mois … », Fresnes, 1954.
- Texte D : Jacques Prévert, « Le miroir brisé », Paroles, 1949.

- Question sur le corpus (4 points).
Par quelles ressources poétiques les différents poètes expriment-ils leur mal de vivre ?

- Écriture : vous traiterez ensuite un seul des trois sujets (16 points).
Commentaire : vous ferez le commentaire littéraire du poème de Boris Vian, texte A.
Dissertation : « Les plus désespérés sont les chants les plus beaux, / Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots », écrivait Alfred de Musset (1810-1857) dans sa « Nuit de Mai ». Commentez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur les textes du corpus et sur les poèmes que vous connaissez personnellement ou pour les avoir étudiés en classe. Pensez-vous que le poète soit condamné à l’incompréhension, et que la source de la poésie se trouve le plus souvent dans la souffrance ?
Écriture d’invention : Les quatre textes de ce corpus ont été adressés à la rédaction du journal de votre lycée. La discussion s’engage sur l’intérêt de leur publication. Vous imaginez le dialogue entre deux lycéens, l’un favorable à leur publication et l’autre qui s’y oppose, développant une conception différente de la poésie.

Le sujet intégral est téléchargeable ci-dessous.


Documents joints

Bac blanc "Poésie" et malheur
Bac blanc "Poésie" et malheur

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

140 aujourd'hui
550 hier
1152198 depuis le début
21 visiteurs actuellement connectés