Le Paris de Zazie

vendredi 2 novembre 2012
par  BM

Paris et son métro ... quelques questions pour des problématiques

Quel Paris est le théâtre du roman et du film ?

- Les clichés inévitables
Le métro ?
Les grèves ?
La circulation automobile ?
Les taxis ?
Le tourisme ?
La gastronomie ?
Les bistrots parisiens ?
Les petites femmes de Paris ?
Un monde interlope ?
Les spectacles de strip-tease, et autres divertissements assimilés ?

- Le langage parisien ?
Un français oral ?
Une langue imagée ?
La gouaille ?

- Paris et son architecture
Les monuments célèbres ? La réputation qui fait venir des touristes de tous les pays du monde ...
Des quartiers typiques ? Le marché aux puces, les quais de la Seine, les églises célèbres, la Tour Eiffel, etc.
Une ville qu’il faut voir de manière panoramique ?

- Le rapport de Paris et de la province
Saint-Montron ?
Jeanne Lalochère et son jules parisien ?
Le mirage du métro pour tous ?

Quels effets Queneau et Louis Malle en tirent-ils ?

- Le comique
Le langage ?
Situation de la petite provinciale déçue.
Le ridicule du tourisme ?
La caricature des divertissements pour touristes ?
Une critique de la bêtise humaine ?
L’impersonnalité des lieux célèbres, interchangeables puisque tous célèbres.

- La dramatisation
Ville immense où l’on se perd ?
Lieu de perdition morale,risques de débauche, d’enlèvement ?
Lieu de la fuite, du mouvement, de la course.
Jeu du chat et de la souris, dans le film ?

- Le spectacle
Filmage au plus près des réalités quotidiennes ?
Un Paris sans beaucoup d’habitants, juste un cadre pour l’action de quelques personnages ?
Un Paris en chantier ? Les palissades servent surtout à construire des décors ...

- La dérision ?

Questions à compléter, pourquoi pas au moyen de réponses ou de plans d’argumentation.


Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

106 aujourd'hui
658 hier
1193004 depuis le début
23 visiteurs actuellement connectés