Romans, personnages

mercredi 11 avril 2012
par  BM

Un groupement de textes romanesques en lecture cursive

Textes tirés du manuel scolaire : pistes pour aider à la lecture

- L’Abbé Prévost, Manon Lescaut, 1731 (Pages 18-19)

Un personnage vu par un narrateur présent dans l’histoire : Manon Lescaut, perverse vue par son amant, crédule devant toutes ses explications.
Comment ces explications servent-elles à faire comprendre le vice du personnage ?
Comment cette analyse de Manon est-elle aussi un portrait du narrateur ?

- Marivaux, Le paysan parvenu, 1734-1735 (Pages 20-21)

Un personnage qui se présente lui-même comme réel, et annonce son masque, en rendant le lecteur complice de cette fiction.
Un texte à valeur parodique, ou une page de critique littéraire sur la notion de personnage fictif ?
Un incipit trompeur, ou une annonce sincère d’un récit de fiction ?
Un personnage qui sera représentatif d’un univers particulier ?

- Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1830 (Pages 23-24)

Un personnage qui se regarde et se met en scène devant un public fictif inventé par l’auteur.
Un procédé d’esquive de la part de Stendhal, qui n’écrit pas le discours / auto-portrait de Julien Sorel ?
Un point final sur un personnage ?
L’importance de la psychologie dans un roman ?
Les fonctions indirectes qu’un auteur attribue à un personnage : porte-parole, représentant d’une catégorie, type, idéal ?

- Zola, L’Assommoir, 1877 (Page 26)

Un personnage vu par les autres personnages fictifs du roman : portraits complexes ?
Des pensées et opinions révélatrices d’un milieu ?
Un avachissement symbolique : déclassement social ?
Un point de vue d’auteur sur un monde contemporain ?

Explications à déposer ci-dessous


Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
217 hier
1133162 depuis le début
56 visiteurs actuellement connectés