Quelques problématiques

samedi 27 février 2010
par  BM

Quelques problématiques simples sur le roman

- Pourquoi lit-on des romans : se distraire ou trouver des idées ?

Pour compenser une vie réelle inintéressante ? C’est ce que fait Emma Bovary ...

Pour s’identifier à des héros ?

- Quelles fonctions le roman peut-il avoir ?

Faire connaître le monde et l’homme par un moyen indirect, des situations originales, des opinions portées par tel ou tel personnage ?

Faire comprendre une morale, indirectement, par la démonstration de la réussite ou de l’échec d’un personnage ?

Donner un miroir au lecteur ?

- Quels rapports peut-on établir entre romancier / lecteur / personnages ?

Y a-t-il une part de l’auteur dans un roman : autobiographie ? Point de départ personnel ? Opinions ?

L’auteur veut-il agir sur son lectorat ? Voir ci-dessus.

Y a-t-il une part du lecteur dans le roman ? Puisqu’il est humain, et que les personnages sont humains ... le lecteur peut-il se retrouver ici ou là dans des traits d’un personnage ?

- La technique du roman peut-elle influer sur la lecture et la compréhension de l’œuvre par le lecteur ?

Le choix de la dramatisation, de la tragédie, du comique ou de la dérision / moquerie, peut-il influer sur la compréhension du personnage ? de ses motivations ?

Est-ce que le personnage peut devenir un contre-exemple si le roman le ridiculise ?

Qu’est-ce que la possibilité (ou le risque) de l’identification apporte au lecteur ?

Le choix de situer un roman dans un monde totalement étranger à la culture de ses lecteurs contemporains peut-il faire mieux comprendre des opinions ou des comportements ? Peut-il faire réfléchir au monde réel ?

- Le réalisme dans Madame Bovary

Si l’on s’appuie sur une lecture attentive des indices temporels que Flaubert a semés au long du roman, on trouve une sorte de chronologie. C’est ainsi que Jacques Seebacher (10 avril 1930 - 14 avril 2008) a reconstitué une chronologie complète.

Vous la trouverez en fichier joint, ainsi qu’un relevé des principaux indices temporels, sous deux formats.

Voyez aussi les pages de Danielle Girard sur le site de l’Atelier Bovary ( regardez "Flaubert et le réel"). Le réalisme n’est donc pas exactement le même que celui de Balzac, ou celui que Maupassant expose dans la préface de Pierre et Jean. Il faut tout de même accepter l’idée que Flaubert n’est pas romantique, qu’il n’appartient pas au mouvement réaliste à cent pour cent, mais qu’il y a chez lui un certain réalisme.

Comprenne qui voudra.

- Et cetera.

Continuez vous-mêmes à trouver des idées qui proposent une tension entre deux notions relatives au roman, à ses personnages, à son écriture, à sa longueur, et ainsi de suite.


Documents joints

Une chronologie de Madame Bovary
Une chronologie de Madame Bovary
Une chronologie de Madame Bovary
Une chronologie de Madame Bovary
Indices temporels dans Madame Bovary
Indices temporels dans Madame Bovary
Indices temporels dans Madame Bovary
Indices temporels dans Madame Bovary

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
217 hier
1133162 depuis le début
56 visiteurs actuellement connectés