Florilège macabre

jeudi 16 février 2012
par  BM

Groupement de textes thématique et problématique, du Moyen-Âge au XXème siècle, sur la thématique de la mort.

En parallèle avec la lecture et l’étude des Fleurs du Mal, de Baudelaire

Problématique générale conforme au programme officiel :
Comment l’écriture poétique sur la mort résulte-t-elle d’une volonté de donner du sens à la vie ?

Questions complémentaires :
Poésie et beauté ?
Laideur et beauté ?
Dérision utile ou inutile ?
Variations sur un thème : originalité ou imitation ?
L’influence de l’intime ou du personnel sur la création poétique ?
Etc.

Les textes à lire et à écouter

- La ballade des pendus, de François Villon, téléchargeable au format mp3, chantée par Serge Reggiani, dite et chantée par Léo Ferré, par Bernard Lavilliers, avec une illustration animée et des images du Moyen-Âge. Et une page d’un blog de professeur sur cette ballade. Sur cette autre page, on vous propose un lien vers un dictionnaire du moyen français, pour vérifier le sens des mots difficiles.
- « Mais si faut-il mourir », de Jean de Sponde
- La mort du loup mise en pages et en images, d’Alfred de Vigny, ou lue par Gérard Philipe, ou téléchargeable au format mp3
- Souvenir de la nuit du 4, de Victor Hugo, au format mp3
- Le verger du roi Louis, de Théodore de Banville, chanté par Georges Brassens.
- Le bal des pendus, d’Arthur Rimbaud, chanté par Alain Meilland.
- Avenir, de Charles Cros
- Les morts des îles Lofoten, d’Oscar Vladislas de Lubicz Milosz. On peut l’écouter ici, chanté par Gérard Delahaye.
- Notre vie, de Paul Éluard, lu par Gérard Philipe
- L’affiche rouge sur un site d’explications de textes, de Louis Aragon, chanté par Léo Ferré
- « Je mourrai d’un cancer de la colonne vertébrale », de Boris Vian
- Cet aujourd’hui, de Pierre Albert-Birot

Pierre Albert-Birot, Cet aujourd’hui, à écouter
IMG/mp3/Birot.mp3

Ils sont téléchargeables ci-dessous.

La liste de ceux qui figureront sur le descriptif final est moins étendue.

- La ballade des pendus, de François Villon.
- Souvenir de la nuit du 4, de Victor Hugo.

Voir la carte heuristique ici.
- Le verger du roi Louis, de Théodore de Banville.

Voir la carte heuristique fabriquée en classe le vendredi 16 mars (addition des cartes établies par les groupes d’élèves)
- Avenir, de Charles Cros.
- Les morts des îles Lofoten, d’Oscar Vladislas de Lubicz Milosz.
- Notre vie, de Paul Éluard.
- « Je mourrai d’un cancer de la colonne vertébrale », de Boris Vian.
- Cet aujourd’hui, de Pierre Albert-Birot.

Elle est téléchargeable aussi.

Les activités à prévoir

Les résumés d’explications de texte, les propositions d’axes de lecture, les illustrations artistiques, les éléments biographiques indispensables, etc. seront déposés ici sous les formes habituelles. Les cartes heuristiques seront l’un de ces moyens ... Voir plus haut.


L’illustration de survol de cette page s’appelle Zézette, elle représentera symboliquement notre groupe de textes : une enveloppe qui dissimule incomplètement une réalité, une boîte à ouvrir, un regard vers le lecteur ou le spectateur, une parole inaudible depuis de nombreuses années mais un souvenir, mais aussi un spectacle rassurant puisqu’elle est enfermée ... PNG - 28.7 ko


Documents joints

Florilège macabre (total)
Florilège macabre (total)
Florilège macabre (examen)
Florilège macabre (examen)
Banville, Gringoire, extrait
Banville, Gringoire, extrait
Texte complémentaire : la pièce de théâtre dans laquelle le poète Gringoire récite sa ballade devant (...)
Strange fruit
Strange fruit
Chanson en anglais, qui évoque les lynchages des noirs aux USA.

Commentaires  (fermé)

Logo de B Maréchal
mercredi 21 mars 2012 à 10h41, par  B Maréchal

Explication faite en classe le mercredi 21 mars, fichier pdf

Document joint :  Banville_explications.pdf
Logo de B Maréchal
mercredi 21 mars 2012 à 10h01, par  B Maréchal

Travail de surlignage et de commentaire sur le poème de Banville.

Document joint :  Banville__explications.doc
Logo de Pauline, Sarah et Mathilde P
dimanche 18 mars 2012 à 18h57, par  Pauline, Sarah et Mathilde P

Voici une fiche de synthèse sur les trois poèmes du groupement.

Travail du vendredi 16 mars.

Logo de Audrey et Noémie
dimanche 18 mars 2012 à 18h54, par  Audrey et Noémie

Synthèse sur les trois premiers textes du groupement.

Travail du vendredi 16 mars.

Document joint :  Synthese_Noemie-Audrey.doc
Logo de Pierre
mercredi 14 mars 2012 à 07h07, par  Pierre

Voilà ma petite recherche sur l’historique. (Napoléon)

Document joint :  decembre_1851_historique.doc
Logo de Amélie R.
mardi 13 mars 2012 à 23h44, par  Amélie R.

Le 1er Décembre 1851 : Napoléon III, alors Président de la République, décide d’un coup d’état avec l’opération appelée « Rubicon ».

Le 2 Décembre 1851 : Les Parisiens découvrent des affiches annonçant la ratification du coup d’état de Napoléon par plébiscite. Ils découvrent aussi la dissolution de l’assemblée, le rétablissement du suffrage universel, la mise en place de nouvelles élections législatives. Ils ne se rebellent pas, seuls les députés crient à la violation de la constitution, mais ces derniers sont vite arrêtés.

Le 4 Décembre 1851 : Des barricades commencent à s’ériger dans le quartier Montmartre, mais ceux qui se rebellent sont rapidement tués.
Ce début de rébellion est donc éteint.
Mais un événement se déroule quelques heures plus tard. Une foule se rassemble dans le boulevard de la Madeleine pour regarder l’arrivée des policiers. Retentit alors un coup de feu, les policiers se retournent face à la foule et commencent à tirer dans celle-ci.
En désarroi, les forces de l’ordre font usage de leur pouvoir et tuent des civils innocents (femmes, enfants…). A Paris on estime à la fin de cette journée qu’il y a eu environ 400 victimes.
On dit aussi qu’il est possible qu’après avoir entendu « Vive la Constitution ! Vive l’Assemblée nationale » les forces armée s’énervent et que les soldat paniqués commencent à tirer avec les canons et les fusils.

Il y a ensuite à Paris peu d’émeutes, elles se passent surtout en province, où il y a plus de morts.

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

29 aujourd'hui
465 hier
1212863 depuis le début
17 visiteurs actuellement connectés