Sport et moralité ?

samedi 3 septembre 2011
par  BM

Un article sur la violence dans le sport.

Euro 2012 : la Pologne malade de ses hooligans

En Pologne, les hooligans des clubs rivaux s’affrontent régulièrement lors d’ustawki, ces bagarres collectives arrangées. Crédits photo : REUTERS/Katarina Stoltz.
FOOTBALL - Le coorganisateur de l’épreuve a un an pour éradiquer la violence de ses stades.

Dans moins de quatorze mois, le coup d’envoi de l’Euro 2012, organisé conjointement par la Pologne et l’Ukraine, sera donné. Si, côté ukrainien, le retard dans la construction des stades cause des sueurs froides à l’UEFA, côté polonais, ce sont les exactions des hooligans qui préoccupent l’instance européenne.
« La Pologne a un énorme problème d’image », grince Martin Kallen, Monsieur Euro 2012 à l’UEFA. Dernier méfait en date, le 30 mars. En marge d’un match amical à Kaunas, en Lituanie, la police a procédé à l’arrestation d’une soixantaine de « supporteurs » polonais, coupables de jets de bouteille, de fumigènes et de sièges sur les forces de l’ordre. Au passage, un policier lituanien est même victime d’un coup de couteau. Une mauvaise habitude.
En Pologne, les hooligans des clubs rivaux s’affrontent régulièrement lors d’ustawki, ces bagarres collectives arrangées. Le 8 janvier, un jeune homme a ainsi perdu la vie pendant une rixe entre les deux clubs de Lodz. Ces débordements inquiètent Grzegorz Lato, le président de la fédération polonaise de football. Désireux d’éviter l’opprobre, il a remboursé à la Lituanie les 30.000 euros de dégâts occasionnés par les visiteurs indélicats. Mais celui qui fut meilleur buteur du Mondial 1974 (9 réalisations) parvient, par ailleurs, difficilement à endiguer les attaques dont il fait l’objet, entre corruption de matchs et manque de sévérité de sa commission de discipline.
La fédération polonaise s’est ainsi montrée incapable de juguler l’obsession d’un récidiviste, président d’une section de supporteurs du Legia Varsovie. Alors qu’il avait le jour même purgé son année d’exclusion de stade, cet individu, connu sous le nom de « Staruck », crut bon de mettre à profit le décrassage de son équipe préférée -qui venait de s’incliner à domicile devant le Ruch Chorzow, 2 buts à 3- pour témoigner de son mécontentement auprès d’un défenseur, Jakub Rzezniczak, en descendant sur la pelouse pour lui casser la figure !

Mettre un terme au laxisme

Le lendemain, la presse polonaise se déchaînait, dénonçant la passivité de la police et insistant sur l’essor du hooliganisme si près d’un événement censé être une fête dans un pays qui l’accueillera pour la première fois. Selon le quotidien Gazeta Wyborcza, il est impératif de mettre un terme au laxisme. Une volonté partagée par les autorités polonaises. « Cet événement ne peut être dominé par l’agression, par les hooligans et les voyous », a déclaré le ministre de la Justice Krzysztof Kwiatkowski en présentant un train de mesures législatives destinées à garantir la sécurité dans les stades. La principale prévoit que les personnes ayant enfreint la loi lors des matchs seront transférées dans des salles spécialement aménagées dans les stades pour y comparaître grâce à une liaison vidéo devant un juge présent dans un tribunal.
Le gouvernement polonais prévoit également de mettre en place un système de surveillance électronique pour les 1800 supporteurs interdits de stades. En cas de violation, ils seront transférés dans une prison. « Il y aura une tolérance zéro pour être sûr que 500 personnes ne priveront pas de l’événement un million de gens », a prévenu Marcin Herra, le directeur de « Pologne 2012 ».

Par Dominique Pagnoud
Le Figaro du 18 avril 2011.

Une vidéo à regarder et écouter en ligne à propos de la place de l’argent dans le football international

Un sport malade
Dimanche 28 août 2011
Radio-Canada
Le soccer européen se porte bien sur les pelouses, mais ses finances souffrent.
Le reportage d’Olivier Arbour-Masse.

Une page Internet sur les matchs truqués

Page relevée dans le site « Guide du pari sportif » (auteur non indiqué)

Parier sur la boxe
Alors que de plus en plus de sports attirent les parieurs du monde entier, la plupart des parieurs s’intéressent plus particulièrement aux sports de ballon comme le football ou encore le rugby ou le basket. Il existe cependant un sport moins populaire en terme de paris sportifs mais non moins intéressant qui commence petit à petit à rassembler de nombreux joueurs. Il s’agit bien entendu de la boxe.
Le principe de la boxe est simple, deux adversaires s’affrontent sur un ring et un seul des deux en ressort vainqueur. Les règles de la boxe française autorisent les coups portés à la fois avec les mains, mais aussi avec les pieds contrairement à la boxe anglaise. Cependant, les coups en dessous de la ceinture sont formellement interdits. Une autre particularité de la boxe est que le match n’a pas de durée pré-déterminée. En effet, un match peut durer quelques minutes comme plusieurs heures et s’arrête une fois que l’un des deux boxeur perd.
Avant de vous lancer dans un pari sur la boxe, vous devez bien évidemment choisir votre site de pari sportif. Pour ce faire, vous devez porter une importance toute particulière aux cotes proposées par chacun des concurrents présents sur internet. N’hésitez pas à utiliser les comparateurs de côtes si vous avez déjà repéré le match sur lequel vous souhaitez parier.
Les différents types de paris qui existent sur la boxe sont les suivants : Vainqueur, nombre de round du match, victoire par KO, victoire par abandon. Dans tous les cas, seul le résultat de la fin du match compte. L’avantage est ici que même si le match est annulé pour une raison ou pour une autre, le parieur conserve sa mise, ce qui n’est pas le cas avec d’autres sports. Dans ce cas précis, les sommes misées sont reportées sur le match suivant.
Pour optimiser vos paris sportifs sur la boxe, veillez à vérifier systématiquement les performances de chacun des adversaires et leur classement ainsi que leurs derniers combats. Faites également attention à la forme physique de chacun des compétiteurs avant de sélectionner sur quel joueur parier.
Et comme on ne cesse de répéter, avant de faire les paris, il faut bien se renseigner sur le match en question, sur les deux adversaires, sur leurs performances durant leurs derniers combats, leurs points forts ainsi que leurs points faibles…
Un autre point est à surveiller de près, il s’agit des fameux matchs truqués. En effet, le milieu de la boxe est tristement célèbre pour les matchs salis par les transactions frauduleuses en vue de favoriser la victoire de tel ou tel joueur.

La présentation du film À mort l’arbitre !

Page du site Allociné

Réalisé par Jean-Pierre Mocky
Avec Michel Serrault, Eddy Mitchell, Carole Laure, plus

Long-métrage français.
Genre : Drame
Durée : 01h22min
Année de production : 1983

Synopsis : L’arbitre Maurice Bruno siffle un penalty faisant perdre l’équipe locale. Consternation des supporters du cru. De chantages en traque effrénée, l’embrasement collectif, aveugle et meurtrier déferle sur la ville.

Résumé du film sur le site Wikipédia

Synopsis

Pour avoir sifflé un penalty entraînant la défaite de l’équipe locale, un arbitre est poursuivi par une bande de supporters de l’équipe perdante.

À l’approche d’un match de football important, un dispositif de police, dirigé par l’inspecteur Granowski, aidé par la jeune stagiaire Philippon, est mis en place pour éviter tout débordement. Les supporters des « jaunes et noirs », déchaînés et racistes, menés par Rico, le leader, arrivent au stade. Le match commence assez bien, lorsque l’arbitre, Maurice Bruno (dont la petite amie, Martine, journaliste, assiste à la rencontre dans les tribunes, aux côtés de Rico et sa bande) siffle un penalty entraînant la défaite des « jaunes et noirs » , entraînant ainsi une bagarre entre les supporters des deux camps.

Tandis que les supporters vaincus attendent l’arbitre, Maurice et Martine parviennent à sortir du stade grâce au masseur-kinésithérapeute de l’équipe qui les fait sortir discrètement à bord d’un camion. Le couple arrive au studio du FR3 (l’actuel France 3) local pour lequel Maurice participe à une table ronde concernant le football, quand Rico et sa bande arrivent dans une pizzéria et aperçoivent à la télévision celui qu’ils qualifient de « pourri », en la personne de Maurice, et décident de se rendre au studio pour trouver ce dernier.

L’arbitre et sa compagne arrivent à s’enfuir jusqu’à un centre commercial afin d’échapper aux « excités du stade ». Alors que ses coéquipiers sont munis d’un signal d’alarme pour repérer où se trouve la bande, Rico tue involontairement Béru, membre de la bande, à l’insu de ses amis, qui ne s’est pas annoncé et fait endosser le meurtre à l’arbitre. Bien décidés à venger leur ami, Rico et sa bande saccagent l’entrée du stade afin de retrouver la trace de l’arbitre afin de l’éliminer, ce qui les mènera au domicile de Martine.

Quand ils retrouvent le couple, la bande coupe le courant, décide d’entrer par tous les moyens, Rico attaquant la porte au chalumeau. Martine, qui après avoir appelé ses voisins à l’aide et blessé Rico à la main, réussit à s’enfuir de l’immeuble avec Maurice, qui a stoppé l’arrivée de deux de la bande, en escaladant l’immeuble.

Mais le lynchage ne s’arrête pas là : la sœur de Martine est attaquée puis sauvée par Maurice, un des supporters meurt des suites d’une chute, certains appartements sont saccagés, les voisins sont agressés. La poursuite continue dans un supermarché où un vigile est roué de coups par notre joyeuse bande puis dans une usine où l’arbitre se débarrasse de deux supporters.

Mais Rico les retrouve et les menace avec une hache. Granowski, qui a réussi a retrouver leur trace, arrive pour stopper le lynchage. Mayor, l’un des supporters qui a pris un fusil, tire sur Maurice, refuse de se rendre à la police et se fait tuer par Granowski. Le couple croyant être sauvé, s’enfuit en voiture, bientôt rattrapé par Rico et son bus qui les fera tomber d’un précipice dans la carrière d’un chantier en construction entraînant la mort du couple, sous les yeux de Granowski.

Rico, fier de sa mission accomplie déambule dans le chantier en montrant sa joie et en criant sa haine des autres. Mais Granowski le suit à bord de sa voiture.

Conclusion

Il existe une association au doux nom : “Association Française pour un sport sans violence et pour le Fair Play”, qui est rattachée au Comité National Olympique et Sportif Français, sous le patronage du Ministère des Sports.

Allez visiter ce site ...


Le logo de cet article est emprunté au dessinateur Claude SERRE, caricaturiste. Les deux images trouvées sur quantité de sites Internet proviennent de son album Le sport, aux éditions Glénat, 1977.


Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

304 aujourd'hui
745 hier
1169681 depuis le début
26 visiteurs actuellement connectés