Un roi sans divertissement

mardi 10 avril 2012
par  BM

Œuvre en lecture intégrale

Giono, Un roi sans divertissement Éditeur Gallimard (31 décembre 1998), Collection Folio, Prix public 6,20 €.

Documentation à examiner, et à poursuivre

Les passages à lire de manière plus ou moins approfondie, et à expliquer

- L’incipit, ou comment faire passer pour de l’histoire ce qui est de la fiction, des pages 9 à 13, du début jusqu’à « Ce qui est arrivé est plus beau ; je crois. »

- Marie Chazottes, tentative de description, ou l’échec du romancier à remplacer la réalité, pages 17-18, de « Cette Marie Chazottes ... » à « vive et bien faite, comme la femme de Raoul. »

- Les taches de sang sur la neige, Bergues, Ravanel et Perceval, ou la fascination devant la beauté du crime, pages 22 à 25, de « Mais, entre ce qu’il faut et ce qui arrive ! » à « le sang des oies sauvages sur la neige.) »

- Langlois, début d’un portrait éclaté, « l’austère et le cassant »
page 42, de « C’étaient tous de vieux soldats » ... à « d’un jour sinistre, mais d’un jour ».,
pages 51-52, de « Dès le début de l’hiver, Langlois revint. » à « Bourgeois d’une bourgeoisie qui avait un violent parfum d’Abd-el-Kader. »
pages 91-92, de « Pour dire comment il était, il y a deux mots :» à « on lui répondit toujours fort gentiment que ça allait. »
pages 92 à 96, le cheval de Langlois, ou comment faire le portrait du héros en décrivant son cheval, de « Par contre, on devint très familier avec le cheval. » à « Il aimait au-dessus de sa condition. »

- Dorothée, Frédéric, et la chasse sur les traces de M. V., une traque physique et psychologique, la nature devenant personnage, pages 62 à 76, de « Frédéric II mit à peu près dix minutes » à « Oui, oui, c’est M. V. »

- Le loup, ou comment faire un portrait indirect d’un animal qu’on n’a pas vu, page 116, de « Mais il n’y avait pas que des louvards. » à « une prodigieuse confiance en soi. »

- La mort du loup, ou l’héroïsme stoïque face à la meute humaine, pages 142 à 144, de « Est-ce que, par hasard, le Monsieur n’attendrait pas » à « l’encaisseur de mort subite ! »
Comparaison obligatoire avec le poème de Vigny, La mort du loup.

- Saucisse, ou l’autoportrait d’un personnage / narrateur / témoin / acteur, pages 199-200, de « J’y voyais le petit beuglant où, à seize ans, » à « faire ce qu’il faut pour manger de la viande. »

- Anselmie, Langlois, le sang de l’oie et la mort, pages 240 à 244, de « Le lendemain de ce jour-là » à la fin du roman, « Qui a dit : “Un roi sans divertissement est un homme plein de misères” ? »

Vérifier la qualité de sa lecture

Ci-dessous, en fichier joint.

Les propositions d’explication, de résumé, les traits de caractère et leurs indices textuels : travaux attendus ci-dessous


Documents joints

Test de lecture n° 1 : questions et réponses
Test de lecture n° 1 : questions et réponses
Test de lecture n° 2 : questions et réponses
Test de lecture n° 2 : questions et réponses
3 gouttes de sang sur la neige : Perceval
3 gouttes de sang sur la neige : Perceval
Deux traductions différentes d’un passage du roman médiéval, et le texte en ancien (...)

Navigation

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

35 aujourd'hui
204 hier
1133401 depuis le début
58 visiteurs actuellement connectés