Sartre, Huis clos

mardi 1er novembre 2011
par  BM

Première partie de la séquence “Théâtre” : une œuvre intégrale expliquée en lecture analytique.

Sartre, Huis clos, suivi de Les Mouches, Éditeur Gallimard (18 février 2000), Collection Folio, Prix public 6,20 €.

Un certain nombre de vidéos sont disponibles en ligne sur Internet.
Par exemple le début d’une version cinéma, un générique faisant arriver une quantité de clients pour l’Enfer dans un hôtel,
la fin de la pièce dans la même version filmée, et ici,
ou encore cette mise en scène,
ou cet autre extrait de la même mise en scène,
ou encore cet extrait de l’INA, d’une minute,
ou cet autre extrait, de 4 minutes, montrant l’arrivée d’Inès,
ou encore ce reportage d’une minute où Sartre lui-même parle de sa pièce.

Une autre vidéo, montre les trois personnages, Garcin dit comment il est mort, et qu’il aime les yeux verts ...
une mise en scène de Fred Tourvieille est présentée sous forme de bande-annonce, avec les coups de feu qui ont tué Garcin en arrière-fond sonore ;
une présentation d’une mise en scène de Joyce Franrenet au Théâtre Darius Milhaud : la bande-annonce ...
encore une autre, sous forme d’extraits assez courts, par une compagnie de théâtre nommée « Compagnie de théâtre Instant(s) » ;
une autre fin de la pièce.

On trouve des mises en scène étranges, et même en diverses langues ...
par exemple,le monologue d’Estelle, en russe ! ...
en italien ...
et en roumain une première fois, une seconde ...
en anglais ...
en anglais d’Australie, une bande-annonce ...
ou une mise en scène, « master class » ou répétition d’étudiants (?) au fort accent étranger.

La pièce et son contexte sont ici présentés par des élèves (?) de la classe (?) de théâtre (?) de quelqu’un présenté comme Madame Viellot, dans une sorte de panorama/diaporama/exposé assez mal lu/prononcé/orthographié, d’une durée de 10 minutes et 24 secondes.

Seconde partie de la séquence, pour l’histoire littéraire et l’histoire des arts : voir cette page.


Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

256 aujourd'hui
513 hier
1149936 depuis le début
25 visiteurs actuellement connectés