L’Ingénu : une fiche "Lumières"

vendredi 9 juillet 2010
par  BM

La figure du philosophe, d’après des textes complémentaires à L’Ingénu Qu’est qu’un philosophe au XVIIIe siècle ?

Philosophe du grec : philo => amour

sophe => sagesse.

Autrement dit, c’est un amateur de sagesse, de vérité.

I) Les caractéristiques et les valeurs du philosophe.

Le philosophe a tout d’abord une posture intellectuelle. En effet il fait usage de la raison, il s’appuie sur une méthode de réflexion, sur le doute méthodique et sur l’observation ; il accorde une forte importance à l’expérience et recherche donc la vérité par une méthode scientifique et expérimentale. Il rejette les préjugés et fait preuve de scepticisme (remise en question). « La raison est à l’égard du philosophe ce que la grâce est à l’égard du chrétien. La grâce détermine le chrétien à agir ; la raison détermine le philosophe. » Dumarsais.

Le philosophe a également une posture sociale. Le philosophe poursuit l’idéal de l’honnête homme qui s’appuie sur la sagesse et qui agit par raison. « Notre philosophe ne se croit pas en exil dans ce monde ; (…) il veut trouver du plaisir avec les autres (…) : c’est un honnête homme qui veut plaire et se rendre utile » Dumarsais.

C’est un homme de combat qui lutte par la plume pour une pensée libre et tolérante.

Enfin le philosophe du XVIIIe siècle rejette toute forme de pensée unique et superstitieuse. La religion comme croyance et comme culte est absente de la vie d’un philosophe.

II) Le rôle du philosophe.

Son rôle principal est d’éclairer les esprits des hommes sur le chemin de la raison : c’est un guide. Il est là pour aider les gens a quitter les ténèbres de l’obscurité en leur apprenant à user de leur libre-arbitre et de leur esprit critique : « Les autres hommes sont emportés par leurs passions, sans que les actions qu’ils font soient procédées de la réflexion : ce sont des hommes qui marchent dans les ténèbres ; au lieu que le philosophe, dans ses passions même, n’agit qu’après la réflexion ; il marche la nuit, mais il est précédé d’un flambeau. » Dumarsais. Il veut donc instruire, faire comprendre les lois physiques qui régissent le monde. Il est engagé dans et pour la société : il a pour but de faire sortir l’humanité de l’ignorance et de la superstition.

Le philosophe est donc un enrichissement et une évolution de l’honnête homme du XVIIe siècle. Ainsi c’est une nouvelle forme de penseur à l’esprit ouvert et croyant dans le progrès. Ses qualités sont sociales, intellectuelles, et morales. Le philosophe anglais Locke est une figure exemplaire des Lumières : « Locke a développé à l’homme la raison humaine, comme un excellent anatomiste explique les ressorts du corps humain. Il s’aide partout du flambeau de la physique ; il ose quelque fois parler affirmativement, mais il ose aussi douter ; au lieu de définir tout d’un coup ce que nous ne connaissons pas, il examine par degré ce que nous voulons connaitre. » Voltaire.

Travail de recherche en classe, remis en forme par Anaïs, Clémence et Manon


Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

304 aujourd'hui
745 hier
1169681 depuis le début
26 visiteurs actuellement connectés