Argumentation : le SVB

jeudi 20 janvier 2011
par  BM

Le SVB

Après Le souper français chez Talleyrand, l’exotisme tahitien.
Après le théâtre, une autre forme de dialogue argumentatif.

Nous allons étudier, dans cette deuxième sous-séquence, le Supplément au voyage de Bougainville, de 1772.
Pour faciliter les exercices, le texte numérisé de l’œuvre est en fichier joint, sous deux formats. Il provient de Christophe Paillard, professeur de philosophie au Lycée International de Ferney-Voltaire, et c’est une édition partiellement annotée.

Premier exercice : deux questions sur la fin de la Première Partie.

Depuis « A – […] Avez-vous vu l’Otaïtien que Bougainville avait pris sur son bord et transporté dans ce pays-ci ? » jusqu’à « B – Vous le saurez. »
Voici les deux questions (document ci-joint) :

- Quel est le thème de ce dialogue ?
- Quels sont tous les indices d’une argumentation dans ce dialogue ?

Deuxième exercice : deux questions sur un extrait de la Deuxième Partie.

Depuis « Puis s’adressant à Bougainville, il ajouta :» jusqu’à « et j’ai quatre-vingt-dix ans passés. »

Il s’agit d’une partie du discours du vieillard tahitien.
C’est un discours argumentatif d’un genre particulier : le réquisitoire, ou accusation.
Voici les deux questions (document ci-joint) :

- Qu’est-ce qui est réquisitoire dans cette argumentation ?
- Quel est le registre de ce passage ?

Remarques complémentaires après la première heure de travail

La différence entre accusation et reproches faits à Bougainville signifie, du point de vue argumentatif, ceci :
Bougainville est accusé d’avoir commis telle ou telle faute, qui a des conséquences sur le mode de vie des Tahitiens.
Bougainville se voit reprocher des défauts personnels, ou français / européens.

D’autre part, la tonalité du texte est violente : on peut le voir à des indices précis.

C’est cela qui fait de ce texte un réquisitoire.

Autres pistes de travail

Quel portrait de Bougainville (et de ses hommes) est fait dans ce passage ?
Par quels moyens et procédés littéraires ?
Dans quel but argumentatif ?

Ces trois questions permettront de terminer la lecture analytique de ce discours.

Troisième exercice : deux questions sur un extrait de la Troisième Partie.

Depuis « Je vois que ma fille est contente de toi » jusqu’à « car il pourrait par hasard leur dire les mêmes sottises, et ils feraient peut-être celle de les croire. »
Il s’agit d’une partie de l’entretien entre l’aumônier et Orou.
C’est un discours argumentatif particulier : une réfutation systématique.

Voici les questions à préparer (document ci-joint) :

- Quel est le sujet de cette discussion ? Répondez en vous appuyant précisément sur des indices textuels.
- Quelles sont les deux étapes de la réfutation de l’aumônier par Orou ?
- Résumer très précisément et en très peu de mots les arguments utilisés par Orou, en les laissant dans l’ordre du texte.
- Quels sont les procédés littéraires qui servent à donner de la force à cette réfutation ? Relevez-en quelques-uns précisément, en les identifiant et en expliquant ce qui fait leur force.

Quatrième exercice : deux questions sur un extrait de la Troisième Partie.

Depuis « B – La voici. Une fille, Miss Polly Baker, devenue grosse pour la cinquième fois, » jusqu’à « deux jours après il épousa Miss Baker, et fit une honnête femme de celle dont cinq ans auparavant il avait fait une fille publique. »
C’est le discours de Polly Baker.
Vous trouverez en fichier joint le texte original en anglais d’Amérique, par Benjamin Franklin.

Voici quelques questions à envisager :

- Quel est le thème de ce dialogue ?
- Quel est son rapport avec le contexte tahitien ?
- Quels sont tous les indices d’une argumentation dans ce dialogue ?
- Quelle est la thèse de Miss Baker ?
- Quelle est la thèse de B, ou du moins pour quelle raison Diderot lui fait-il raconter cette histoire ?

Voici quelques autres questions, en provenance d’un professeur du lycée Montesquieu, au Mans.

Qui parle ? Retrouvez dans cette histoire les marques d’énonciation (marques personnelles, marques de jugement, modalisateurs, déictiques...) ; indiquez les différents niveaux d’énonciation :
- le narrateur de l’histoire
- le discours de Polly
Le discours de Polly : indiquez sa composition. Montrez, en relevant plusieurs indices, qu’il s’agit d’une plaidoirie et aussi d’un plaidoyer. Pour quelle cause plaide Polly ?
En quoi l’histoire de Polly Baker constitue-t-elle un apologue ? Quelle en serait la moralité ?
Quel rôle occupe cet apologue dans l’argumentation de Diderot à propos des lois naturelles ?


Suite du programme : à venir ...

Utilisez bien les textes complémentaires mis à votre disposition ci-dessous.


Documents joints

Supplément au voyage de Bougainville
Supplément au voyage de Bougainville
Supplément au voyage de Bougainville
Supplément au voyage de Bougainville
Deux questions sur la Partie I
Deux questions sur la Partie I
Deux questions sur la Partie II
Deux questions sur la Partie II
Quatre questions sur la Partie III
Quatre questions sur la Partie III
Le discours de Polly Baker, en anglais
Le discours de Polly Baker, en anglais
Petite analyse du discours du vieillard
Petite analyse du discours du vieillard
Tableau de la composition du discours
Tableau de la composition du discours
Encyclopédie : "Propriété" selon (...)
Encyclopédie : "Propriété" selon (...)
Encyclopédie : "Égalité naturelle" (...)
Encyclopédie : "Égalité naturelle" (...)
7 courts textes complémentaires
7 courts textes complémentaires

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

106 aujourd'hui
658 hier
1193004 depuis le début
23 visiteurs actuellement connectés