Plan de synthèse "Joker"

dimanche 9 janvier 2011
par  BM, BTS MUC 2009-2011

Le joker, ou le fou du roi

Devoir à la maison, synthèse d’un groupe de documents tirés du manuel en usage

- Une image du joker dans un jeu de cartes.
- Le texte de Baudelaire « Assommons les pauvres » (Le spleen de Paris).
- Un extrait de la scène 4 du Médecin volant, de Molière.
- Un extrait de Farces du grand siècle, de Charles Mazouer.

Les textes de Molière et Baudelaire sont téléchargeables ci-dessous.

Proposition de tableau pour faire la synthèse, en fichier joint, sous deux formats.

Proposition d’un plan, schématiquement repris d’une copie d’étudiante

Première partie : les fonctions de la satire s’apparentent à celles du joker dans un jeu de cartes, ou du bouffon à la cour des rois.

- En effet celui-ci distrait et se moque en même temps, en imitant le roi ou une autre carte, et il prend ainsi un certain pouvoir.
- Cf. Baudelaire : le narrateur veut bafouer les règles, ici celles de la bienséance, du respect, de la morale traditionnelle.
- Idem pour Molière : Sganarelle bafoue les règles de la médecine, par ses comportements, en simulant d’être un médecin au-dessus du lot commun, et il prend ainsi le pouvoir sur Gorgibus.
- C’est ce que Mazouer analyse dans son essai historique, à propos d’un siècle entier de comédies : la satire désigne des traits contemporains, des mœurs, et elle attaque des vices.

Deuxième partie : si l’on repart du texte de Mazouer, et non plus du joker, on constate que tous les rires satiriques ont pour but de montrer la vérité sous un angle inhabituel, et non réaliste.

- En effet, derrière la folie du bouffon, on trouve des vérités : celui-ci montre l’injustice, l’arbitraire, relève des contradictions, rééquilibre ainsi les jeux du pouvoir.
- L’homme qui assomme les pauvres montre que les comportements charitables sont en fait guidés par l’égoïsme.
- Molière, en fabriquant un médecin bouffon, fait voir la réalité d’un monde où le discours savant impressionne (à tort) les ignorants, les faisant alors passer pour des imbéciles.

- C’est bien ce que Mazouer analysait : la satire n’est pas ouvertement moralisatrice, elle fait d’abord rire de certaines réalités, et il est possible ensuite pour le public d’en tirer profit.

Conclusion : même si le profit moral n’est pas atteint, la bouffonnerie produit au moins le plaisir de la moquerie.

Écriture personnelle

Le rire satirique peut-il, ou doit-il, avoir des limites ?


Documents joints

Tableau et plan de synthèse : joker
Tableau et plan de synthèse : joker
Tableau et plan de synthèse : joker
Tableau et plan de synthèse : joker
Assommons les pauvres, Baudelaire
Assommons les pauvres, Baudelaire
Le médecin volant, Molière
Le médecin volant, Molière

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

304 aujourd'hui
745 hier
1169681 depuis le début
26 visiteurs actuellement connectés