Acte IV, scène 6, vers 1225-1263

dimanche 7 novembre 2010
par  BM

Qu’elle est jalouse !

ACTE IV, SCÈNE VI.

Œnone

Aricie ?

Phèdre

Ah ! Douleur non encore éprouvée !

à quel nouveau tourment je me suis réservée !

[...]

Non, je ne puis souffrir un bonheur qui m’outrage,

Œnone. Prends pitié de ma jalouse rage,

il faut perdre Aricie. Il faut de mon époux

contre un sang odieux réveiller le courroux.

Qu’il ne se borne pas à des peines légères :

le crime de la sœur passe celui des frères.

Dans mes jaloux transports je le veux implorer.

Quelques pistes pour analyser cet échange de répliques entre Oenone et Phèdre :

- Comme pour la scène de l’aveu (Acte I, scène 3) voyez le travail effectué avec une classe de 1ère S au moyen de cartes heuristiques.

- Examinez le lexique de Phèdre, l’énonciation exclamative, l’abondance des pronoms de la première personne.
- De même, à propos d’énonciation, examinez l’emploi des personnes de la désignation, troisième du singulier et/ou du pluriel, et l’emploi des temps de la conjugaison.

- Essayez de repérer les fantasmes de la jalousie dans les hypothèses de Phèdre, et de construire un peu plus précisément le personnage qu’elle constitue peu à peu : on l’a déjà vue inquiète, tourmentée, amoureuse, effrayée, ici elle devient jalouse, et montre une certaine méchanceté.
- Essayez aussi de trouver et d’expliquer quelques belles images littéraires qui sont une manifestation de la jalousie. Voici des pistes : vers 1238 ; vers 1241 ; vers 1245 ; vers 1247, etc.
- Examinez aussi le vers 1252, partagé à l’hémistiche entre la nourrice et Phèdre : il révèle deux manières d’envisager la suite des événements, à savoir la séparation d’Aricie et Hippolyte. Ces deux manières de raisonner sont toutes deux passionnelles, cruelles, mais l’une des deux est teintée de désespoir.

- Voici la vidéo de la scène 6. Prenez 4 minutes pour la voir et l’écouter, pour préparer la question « Texte et représentation » : repérez les mots (didascalies internes ou implicites) que Chéreau a exploités ou prétextés pour faire jouer son actrice de manière expressive. Si cela vous plait, regardez les 10 minutes de l’extrait ... et lisez le texte plus loin : l’utilisation du contexte proche est toujours utile pour une explication de texte.

Quels axes de lecture pourraient être choisis pour construire un commentaire organisé de ce passage ?

Vos propositions ci-dessous ...


Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

11 aujourd'hui
509 hier
1151519 depuis le début
13 visiteurs actuellement connectés