Février

mardi 1er février 2011
par  BM

Chaque semaine, une phrase de grec ancien sera mise en ligne, et proposée à votre sagacité. Vous utiliserez le Bailly en ligne, vos lexiques, et vous donnerez une traduction sous la forme d’un commentaire attaché à cet article. Vous n’omettrez pas de vous identifier, si vous voulez avoir la prime au(x) gagnant(s) ...

Anonyme provisoire, pour la première semaine de février : continuez à rêver, c’était Nerval

Τὸ ὂναρ ἑτέρῳ τῳ βίῳ ἔοικεν ...
Οἱ μὲν γὰρ πρῶτοι χρόνοι τοῦ ὕπνου ὁμοῖοί εἰσι τῷ θανάτῳ· καὶ γὰρ νάρκη τις οἷον νέφος καταχεῖται κατὰ τῆς διανοίας ἡμῶν ...

Soyez attentifs aux accents et aux esprits, et particulièrement à τῳ qui n’en porte pas.
ἔοικεν : voyez dans Bailly le verbe εἴκω 1.
νέφος est un mot neutre : tenez-en compte pour comprendre la fonction de οἷον.
καταχεῖται est une forme de la voix moyenne, du verbe καταχέω, sans changement de signification par rapport à l’actif.

Phrase à traduire avant le mardi soir soir 8 février.

Voici la traduction, c’est-à-dire le texte original de Gérard de Nerval, dans Aurélia, 1ère partie, I.
Le texte grec est de Jean Casabona, universitaire chargé des cours de Thème grec à l’Université d’Aix en Provence, décédé en 1967.

« Le rêve est une seconde vie ...
Les premiers instants du sommeil sont l’image de la mort : un engourdissement nébuleux saisit notre pensée ... »

Deuxième anonyme provisoire, avant les vacances de février : ne rêvez plus, aboyez !

Ἑκάστῳ τοίνυν, εἶπεν ὁ ἄνθρωπος, ἔστιν ὁ ἴδιος κύων. Καὶ γὰρ ὁ βουλευτὴς ὁ κύων ἐστὶ τοῦ βασιλέως, ὁ δὲ πρῶτος ἐπιμελητὴς ὁ κύων ἐστὶ τοῦ βουλευτοῦ, ἡ δὲ γυνὴ ὁ κύων τοῦ αὑτῆς ἀνδρὸς ἢ ὁ ἀνὴρ ὁ κύων τῆς αὑτοῦ γυναικός.

Notez bien que, contrairement à la règle absolue concernant l’attribut du sujet, il peut parfois être précédé de l’article.
C’est le cas dans cette phrase au vocabulaire simplissime.
L’intérêt de l’exercice sera dans le petit commentaire sur le ton ou le registre de cette affirmation.

Phrase à traduire et à commenter avant le jeudi soir soir 17 février.


Commentaires  (fermé)

Logo de B Maréchal
mardi 1er mars 2011 à 16h05, par  B Maréchal

Bonne traduction, bon commentaire, même si Diderot n’est pas spécialement un philosophe cynique.

En effet la phrase proposée provient d’un thème grec du professeur Jacques Casabona, d’après Jacques le fataliste.

Voici le texte original : « Eh bien ! dit Jacques, chacun a son chien. Le ministre est le chien du roi, le premier commis est le chien du ministre, la femme est le chien du mari, ou le mari le chien de la femme. »

Logo de Maud
mercredi 16 février 2011 à 15h57, par  Maud

À chacun son chien personnel, donc, dit l’homme : en effet le conseiller est le chien du roi, le premier directeur est le chien du conseiller, la femme est le chien de son mari, ou bien le mari est le chien de sa femme.

Commentaire : si les hommes sont des chiens, on a ici un philosophe cynique. Il ne respecte pas la nature humaine dans la description des relations : il y a toujours quelqu’un à qui il faut obéir.

Maud, à Mantes la Jolie

Logo de B Maréchal
mardi 8 février 2011 à 22h46, par  B Maréchal

Traduction de Camille

« D’une part ... et d’autre part » sont un peu lourds, par rapport aux deux particules grecques qui signalent simplement un balancement, un léger changement de sujet ou de point de vue.
« καταχεῖται » traduit par « efface entièrement » est un autre excès dans votre phrase.
« l’engourdissement » pouvait être remplacé par un terme plus concret et approprié, comme « endormissement », peut-être, avec le risque d’une trop grande médicalisation...
Mais l’ensemble est très correct.

Note : 16/20

Logo de B Maréchal
mardi 8 février 2011 à 22h39, par  B Maréchal

Traduction de Naïs

Il reste quelques maladresses, que l’analyse serrée aurait évitées, surtout dans la première partie de la phrase.
Le rêve est semblable à ... une autre vie. Vous avez confondu un datif avec un génitif.
Et vous avez parfois alourdi votre phrase.
C’est tout de même un bel effort, et un travail convenable.

Note 14/20

Logo de Camille
samedi 5 février 2011 à 18h29, par  Camille

Le rêve est semblable à une autre vie... D’une part parce que la première période du sommeil ressemble à l’arrivée de la mort, et d’autre part, parce que l’engourdissement est semblable à un nuage qui efface entièrement notre pensée.

Logo de Naïs
jeudi 3 février 2011 à 21h12, par  Naïs

Bonsoir, voici ma traduction :

Le rêve/le songe de la vie est semblable à celui d’autrui car le premier sommeil est de même nature que la mort avec en effet, cette torpeur qui dans l’obscurité (sacrée) s’est répandue partout dans la pensée.

Naïs.

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

140 aujourd'hui
550 hier
1152198 depuis le début
23 visiteurs actuellement connectés