Décembre

mercredi 1er décembre 2010
par  BM

Chaque semaine, une phrase de grec ancien sera mise en ligne, et proposée à votre sagacité. Vous utiliserez le Bailly en ligne, vos lexiques, et vous donnerez une traduction sous la forme d’un commentaire attaché à cet article. Vous n’omettrez pas de vous identifier, si vous voulez avoir la prime au(x) gagnant(s) ...

Semaine du 29 novembre au 3 décembre

- Une épigramme, peut-être de Théocrite ... peut-être d’un pseudo-Théocrite.

- En tout cas, une phrase facile. En plus de votre traduction, vous proposerez une explication culturelle.

- Vous noterez que le terme d’épigramme ne s’associe pas forcément aux notions de méchanceté, ou de plaisir : ici la tonalité devra être identifiée et commentée dans la deuxième partie de la réponse.

Αὐδήσει * τὸ γράμμα, τί σῆμά ** τε καὶ τίς ὑπʹ αὐτῷ·

Γλαύκης εἰμὶ τάφος τῆς ὀνομαζομένης.

- * αὐδάω-ῶ (verbe contracte), futur αὐδήσω = dire, annoncer, nommer, expliquer
- ** τὸ σῆμα = le signe, le tombeau

- Soyez très attentifs aux accents sur les mots. De plus, regardez la conjugaison passive pour le dernier mot du deuxième vers.
- Pour les autres mots, s’il en reste, le Bailly en ligne vous guidera.

Fin des jeux le jeudi soir 2 décembre.

Semaine du 6 au 10 décembre

- Encore une épigramme, des plus faciles. J’aurais dû la garder pour la Saint Valentin, sans doute ?
- Cratès de Thèbes appartient à une école philosophique sur laquelle vous ferez un court commentaire historique, sans trop de copié-collé s’il vous plait ... Cette recherche vous confirmera la justesse de votre traduction.

PNG - 36.2 ko
Cratès de Thèbes

Detail d’un décor mural du jardin de la Villa Farnèse, Museo delle Terme, Rome

- Ἔρωτα παύει λιμός, εἰ δὲ μή, χρόνος.

ἐὰν δὲ τούτοις μὴ δύνῃ χρῆσθαι, βρόχος.

- Pas d’aide lexicale : regardez le tableau de la conjugaison moyenne et passive. Et rappelez-vous qu’en poésie, les contraintes métriques imposent l’ellipse de nombreux mots, et que la notion de facteur commun est caractéristique des accords de la syntaxe grecque.

Fin des jeux le jeudi soir 9 décembre à 22 heures 05.

Traduction

- La faim est un bon remède à l’amour.

Si ce n’est assez, le temps reste sûr.

S’il résiste aux deux, en dernier recours,

accroche une corde et pends-toi au mur.

- Traduction Robert Brasillach.

Semaine du 13 au 17 décembre

Encore Cratès de Thèbes. Cette fois ce sera obligatoire, et j’exigerai un commentaire littéraire, qui tienne compte du fait que Cratès est un philosophe cynique, et qu’il aime particulièrement la dérision.

Vous chercherez des équivalents aux différentes unités et quantités monétaires évoquées dans ce poème, afin de vérifier en quoi consiste le cynisme de Cratès.

Τίθει * μαγείρῳ μνᾶς δέκα, ἰατρῷ δραχμήν,

κόλακι τάλαντα πέντε, συμϐούλῳ καπνόν,

πόρνῃ τάλαντον, φιλοσόφῳ τριώβολον.

* Τίθει est la deuxième personne de l’impératif présent du verbe τίθημι qui signifie placer, poser, disposer, mettre à disposition, et avec des compléments de nature financière ou monétaire, il signifie payer.

Fin des jeux le jeudi soir 16 décembre, vers 22 heures.

HTML - 4.6 ko
Meilleurs voeux : cliquez !

Commentaires  (fermé)

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 13h58, par  B Maréchal

Claire

C’est très bien, solide et documenté.

Note : 17/20

Logo de Claire
vendredi 17 décembre 2010 à 13h50, par  Claire

Paye dix mines au cuisinier, une drachme au médecin, cinq talents au flatteur, de la fumée à celui qui te conseille, un talent à la prostituée, trois oboles au philosophe.

Équivalences monétaires :
- 1 mine : 100 drachmes
- 1 drachme : 6 oboles
- 1 talent : 6 mines

Cratès, de Thèbes, est un philosophe cynique de la Grèce hellénistique. Issu d’une famille riche, il reçut une éducation privilégiée. Il se rendit à Athènes pour pratiquer les doctrines cyniques, étudia cette philosophie dans une école, et fut le disciple de Diogène de Sinope, aussi appelé Diogène le Cynique, le plus célèbre représentant du cynisme.

Le cynisme a pour caractéristiques le rejet de la conformité, de l’argent et des biens personnels, mais prône l’abstinence, la pauvreté, la vertu et la morale, que les philosophes cyniques s’efforçaient d’enseigner au peuple.

Cette épigramme reflète le cynisme de Cratès dans la manière dont il écrit la vérité, brutalement. Il la veut choquante (et il l’exagère sûrement un peu).

Le but de cette épigramme est de critiquer le mode de pensée et d’action des grecs (ou du moins de la plupart d’entre eux, de la généralité) et de leur faire ressentir l’absurdité de la situation. En effet les personnes qui ont le plus de mérite (le médecin, qui a beaucoup étudié et sauve chaque jour des vies, le cuisinier, indispensable) sont peu récompensées de leur travail. Alors que la prostituée, exemple d’une mauvaise vie, malsaine, et le flatteur, malhonnête, ont les salaires les plus élevés. Enfin, le philosophe qui se bat pour le triomphe de la paix, de la vertu, de la raison, est le moins récompensé.

Cratès est donc fidèle au rôle des philosophes cyniques : grâce à cette épigramme il veut que le peuple prenne conscience de cette injustice et de cette victoire du bien sur le mal (à petite échelle mais quand même) et ainsi espère un changement de sa part. Il essaie donc de rendre les hommes meilleurs pas ses écrits, qui sont pour lui un moyen de diffusion de sa philosophie cynique.

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h49, par  B Maréchal

Naïs

Votre traduction était bonne, votre commentaire aussi.

Mais que vient faire un éphéméride dans votre première phrase ?

Note : 17/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h47, par  B Maréchal

Elise

Votre traduction est inutilement alourdie par les équivalences monétaires, que votre commentaire reprend ensuite ...

L’ensemble est tout de même bon.

Note : 15/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h45, par  B Maréchal

Célia

Bonne traduction, mais pas de commentaire. Pourquoi ?

Dommage ...

Note : 10/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h44, par  B Maréchal

Tanguy

Votre traduction comporte une erreur, et votre phrase est trop ambiguë.

Vous dites : « au flatteur cinq talents, il te conseille, » or cela concerne une personne différente, car le flatteur ne donne pas de conseils, mais le conseiller ne flatte pas forcément, etc.

Votre commentaire est valable tout de même.

Note 14/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h40, par  B Maréchal

Robin

Bonne traduction, bon commentaire.

Note 17/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h36, par  B Maréchal

Jean-Alexis

C’est bien traduit, la partie érudite du commentaire est valable et juste.

Note 17/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h34, par  B Maréchal

Arthur

C’est très bien.

Pas d’autre commentaire, mais une note : 18/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h33, par  B Maréchal

Nicolas

C’est très bien.

Votre commentaire semble parfois un peu savant, mais il est organisé, et votre traduction est juste.

Note 17/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h32, par  B Maréchal

Julia

C’est très bien, vous avez su parler de l’auto-dérision de Cratès, c’est un point important.

Note 17/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h30, par  B Maréchal

Julien P.

Il semble que vous ayez oublié un mot à la fin de votre commentaire ?

C’est tout de même assez bon.

Note 15/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h29, par  B Maréchal

Marie

C’est très bien, traduction et commentaire.

Note 17/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h28, par  B Maréchal

Marine C.

Votre traduction et votre commentaire sont bons.

Note 17/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h27, par  B Maréchal

Mathilde L.

Votre traduction, postée plus tôt, était assez bonne, vos équivalences aussi.

Votre commentaire est bon.

Note globale : 16/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h24, par  B Maréchal

Naïs

Bonne traduction

La note viendra avec le commentaire du commentaire ...

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h23, par  B Maréchal

Albane

Bonne traduction, commentaire intéressant, qui fait valoir la place de Cratès dans le système philosophique de l’antiquité.

Note : 16/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h21, par  B Maréchal

Gwenaëlle

Traduction juste, commentaire un peu réducteur ?

Note 15/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h20, par  B Maréchal

Camille

Bonne traduction, commentaire assez bon. Le cynisme pouvait être analysé plus finement ?

Note 16/20

Logo de B Maréchal
vendredi 17 décembre 2010 à 09h19, par  B Maréchal

Paul M. 

Traduction juste, mais commentaire réduit aux seules équivalences financières ?

Note 14/20

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

156 aujourd'hui
204 hier
1133522 depuis le début
17 visiteurs actuellement connectés