Novembre

mardi 2 novembre 2010
par  BM

Chaque semaine, une phrase de grec ancien sera mise en ligne, et proposée à votre sagacité. Vous utiliserez le Bailly en ligne, vos lexiques, et vous donnerez une traduction sous la forme d’un commentaire attaché à cet article. Vous n’omettrez pas de vous identifier, si vous voulez avoir la prime au(x) gagnant(s) ...

Semaine du 5 novembre

- Pour information : cette phrase du 5 novembre ne restera disponible à la traduction que jusqu’au jeudi 4 au soir ... car cette semaine de rentrée est très courte. Une autre sera proposée à votre sagacité dès ce vendredi soir 5 novembre.

- Voici une horreur, pour les âmes sensibles.
- Mais c’est une phrase de médecin ... sans doute médecin hygiéniste, comme le bon docteur Destouches, qui aimait beaucoup les chiens, et son chat Bébert, dans sa propriété, à Meudon ...

PNG - 11.4 ko
Oribase ? ou Galien ?

- De plus, elle vous permettra de réviser les prépositions, et les pronoms de la personne.
- Soyez attentifs au signe de ponctuation final.

- Περὶ τῆς ἀπὸ τῶν ζῴων τροφῆς.

Περὶ δὲ κυνῶν τί δεῖ καὶ λέγειν, ὡς * τοὺς νέους τε καὶ λιπαροὺς αὐτῶν, καὶ μάλιστα ὅταν εὐνουχισθῶσι, κατ’ ἔνια τῶν ἐθνῶν ** ἐσθίουσι, πρὸς τούτοις δὲ καὶ τὰ τῶν πανθήρων ;

* ὡς = ὅτι, parce que, que : ici, il introduit la proposition complément de δεῖ λέγειν (= faut-il dire ?).

** κατ’ ἔνια τῶν ἐθνῶν = littéralement : chez quelques-uns des peuples. A vous d’arranger cela.

Bon appétit. Cette phrase ethnologique n’offre pas de difficultés grammaticales.

Proposition de traduction pour cette phrase

Voici le lien qui vous mènera à la Bibliothèque de l’Université Paris 5... et vous verrez la traduction de ce traité de médecine d’Oribase, établie par les docteurs Daremberg et Bussemaker, 1851 - 1876.

Vous pourrez parcourir ce très beau livre, des légumes jusqu’à la nourriture provenant des animaux ...

Traduction du titre (Eh oui ...) :

A propos de la nourriture provenant des animaux

Et la castration qui a si fort empêché Mégane et Camille de traduire trois mots du texte est fréquemment évoquée dans ce traité de médecine alimentaire : les animaux châtrés ont une meilleure viande.

Semaine du 8 au 12 novembre

A la date du 12, une seule tentative, plutôt faible, donc délai d’une semaine supplémentaire, jusqu’au 19 novembre

- Un fragment du poète Archiloque, qui a vécu au VIIème siècle avant J.-C.
- Phrase de circonstance, phrase d’armistice ???

Ἀσπίδι μὲν Σαΐων τις ἀγάλλεται, ἣν παρὰ θάμνῳ

ἔντος ἀμώμητον * κάλλιπον οὐκ ἐθέλων **·

ψυχὴν δʹ ἐξεσάωσα ***. Τί μοι μέλει ἀσπὶς ἐκείνη ;

ἐρρέτω **** · ἐξαῦτις κτήσομαι ***** οὐ κακίω ******.

* ἀμώμητον < ἀ - μῶμος , blâme, reproche, critique ; cet adjectif rare a le sens de ἀμύμων, ων, ον irréprochable. Il ne se trouve pas sur le dictionnaire Bailly ...

** ἐθέλων est un participe présent à valeur adjectivale.

*** ἐξεσάωσα < ἐκσῴζω = sauver de, sauver.

**** ἐρρέτω < ἔρρω, aller, s’en aller. Ici c’est un impératif à la troisième personne du singulier, tournure volontiers utilisée pour les imprécations, ou les déprécations. C’est une expression de la langue familière, tenez-en compte ...

***** κτήσομαι est le futur de κτά-ομαι / κτῶμαι

****** κακίω, accusatif masculin / féminin singulier du comparatif de κακός.

Un peu d’aide complémentaire : l’abandon du bouclier était considéré comme un crime grave dans l’antiquité grecque. Une mère pouvait dire à son fils partant au combat : “Reviens avec ton bouclier, ou reviens dedans”, car il pouvait servir de civière ...

Le « Σαΐων τις » est un guerrier d’une peuplade inconnue, les Saïens : les adversaires de celui qui parle ici.

Traduction d’André Bonnard

Mon bouclier fait aujourd’hui la gloire d’un Saïen. Arme excellente, que j’abandonnai près d’un buisson, bien malgré moi. Mais j’ai sauvé ma vie. Que m’importe mon vieux bouclier ! Tant pis pour lui ! J’en achèterai un autre, tout aussi bon.

Semaine du 22 au 26 novembre

- Encore un vers d’Archiloque, tiré d’une œuvre très fragmentaire, les Épodes

- Πόλλʹ οἶδ᾽ ἀλώπηξ ἀλλ᾽ ἐχῖνος ἓν μέγα

- Cette fois, aucune aide. Le dictionnaire Bailly vous expliquera les élisions. Sachez tout de même que ce vers est très elliptique : pas d’articles aux substantifs, pas de substantifs aux adjectifs numéraux (ou assimilés).

Traduction proposée :

« Le renard sait bien des tours. Le hérisson n’en connaît qu’un, mais il est fameux ... »

(André Bonnard)


Commentaires  (fermé)

Logo de B Maréchal
jeudi 25 novembre 2010 à 23h10, par  B Maréchal

Camille et Mégane, voilà aussi une bonne traduction.

Le choix de « stratagèmes » est peut-être un peu trop militaire ? Ce que veut dire le texte, c’est que les armes du renard ne font pas le poids face à l’unique arme du hérisson : se mettre en boule, et piquer.

De plus, l’opposition est sans doute mal saisie : beaucoup contre un seul, oui, mais un grand.

Vous aurez tout de même (toutes les deux) une bonne note : 17/20.

Logo de B Maréchal
jeudi 25 novembre 2010 à 23h06, par  B Maréchal

Après réflexion, finalement, c’est bien.

Vous connaissez beaucoup d’astuces, Adeline ; moi, je n’en connais qu’une ... mais elle est meilleure.

C’est un peu le sens de cet aphorisme : vous êtes la renarde, je suis le hérisson ...

Qui gagne ?

Une note de bon niveau : 17/20

Logo de B Maréchal
jeudi 25 novembre 2010 à 23h03, par  B Maréchal

C’est assez bien, Julien, cependant vous traduisez "mais" par "et", ce qui vous fait perdre une partie du sel de la phrase.

L’opposition porte d’ailleurs davantage sur l’adjectif « grande », face à « petits » qui est sous-entendu pour le renard.

Et pourquoi toujours des "choses" ?

Une note tout de même : 15/20

Logo de B Maréchal
jeudi 25 novembre 2010 à 22h59, par  B Maréchal

C’est assez bien, mais pourquoi des "choses" ?

Logo de Mégane C.
jeudi 25 novembre 2010 à 21h03, par  Mégane C.

Bonsoir

Une autre tentative :

Le renard sait beaucoup de stratagèmes, mais le hérisson en connait un seul grand !

Camille et Mégane.

Logo de Adeline
mardi 23 novembre 2010 à 19h08, par  Adeline

Le renard sait plusieurs petits tours mais le hérisson sait un tour important.

Après réflexion, je pense que le renard étant rusé veut jouer des "tours" plutôt que de savoir des "choses" ou "truc".

Logo de Julien P.
lundi 22 novembre 2010 à 09h33, par  Julien P.

Bonjour Monsieur,

je vous propose une traduction de la phrase :
"Le renard sait beaucoup de choses et le hérisson une grande "
Julien P.

dimanche 21 novembre 2010 à 19h19

Bonsoir

Camille et moi, avons travaillé encore une fois ensemble.
Voici notre proposition pour cette semaine :

Le renard connaît beaucoup de choses, mais le hérisson en connaît une seule grande.

Mégane C.

Logo de B Maréchal
jeudi 18 novembre 2010 à 22h57, par  B Maréchal

Camille et Mégane, votre traduction contient des maladresses dues à une analyse un peu inexacte : les Saïens ne sont qu’un seul, dans le poème ...

D’autre part, votre “Ce fameux bouclier est-il pour moi un objet de préoccupation ?” est bien lourd.

Mais surtout c’est “Va-t-en” qui ne convient pas : l’impératif est ici à la troisième personne, c’est une formule de déprécation ou de malédiction, très violente, qui signifierait plutôt “Au diable !”, si le diable avait existé dans les croyances grecques.
Vous chercherez d’ailleurs l’étymologie (très grecque) de ce mot récupéré par la religion chrétienne.

Et “A mon tour je possèderai pire” est un contresens, car vous avez négligé la négation « οὐ » qui porte sur l’adjectif substantivé « κακίω » : je m’achèterai un bouclier “pas pire”, “pas plus mauvais” que celui que j’ai abandonné.

C’est tout de même une belle tentative. Vous continuerez ...

Note : 15/20

Logo de B Maréchal
jeudi 18 novembre 2010 à 22h49, par  B Maréchal

Julien, cette traduction est sérieuse et solide, peut-être un peu lourde : pourquoi “un certain” au lieu de “un” ?

D’autre part, “je me suis sauvé” est trop précis, et évoque plutôt en français courant la fuite, alors que le texte grec parle de sauver sa vie (son âme).

Enfin, la traduction de l’impératif par “Au diable avec cela” est un peu ampoulée, alors qu’il s’agit d’une imprécation beaucoup plus virulente, voire virile.

Mais c’est très satisfaisant.

Note : 18/20

Logo de Camille et Mégane
jeudi 18 novembre 2010 à 22h00, par  Camille et Mégane

"D’un côté, il y a les Saïens qui se réjouissent de mon bouclier ; voici auprès d’un buisson, l’armure abandonnée involontairement.
D’un autre côté, j’ai sauvé mon âme. Ce fameux bouclier est-il pour moi un objet de préoccupation ? Va-t-en. A mon tour je possèderai pire."

Nous aurions pu mettre "Laisse-le" au lieu du "va-t-en" car "Est-ce pour moi un objet de préoccupation" montre qu’il regrette.

Le "va-t-en" peut correspondre également car cela insiste sur le fait qu’il doit continuer son chemin et ne pas se retourner pour récupérer son bouclier.

Logo de Julien D
dimanche 14 novembre 2010 à 09h35, par  Julien D

Bonjour,
voici la traduction que j’ai faite :
Un certain Saïen est très heureux d’avoir mon bouclier que j’ai été forcé d’abandonner intact près d’un buisson. Mais je me suis sauvé. Que me soucie-je de ce bouclier ? Au diable avec cela ; j’en obtiendrai bientôt un meilleur.

Julien D.

Logo de B Maréchal
jeudi 4 novembre 2010 à 22h11, par  B Maréchal

Le point de vue du professeur

Camille est arrivée juste avant la fermeture ...

Sa traduction semble atteinte du même blocage que celle de Mégane : la castration serait-elle douloureuse à exprimer ?

Autrement, pourquoi avoir négligé le point d’interrogation ? Sans doute est-ce une question rhétorique, alors, soit.

Note : 16/20

Logo de Camille C
jeudi 4 novembre 2010 à 21h54, par  Camille C

Il est dit que chez certains peuples, les chiens gras et jeunes sont mangés ainsi que les panthères.

Logo de B Maréchal
mercredi 3 novembre 2010 à 22h59, par  B Maréchal

Le point de vue du professeur

La traduction proposée par Mégane est arrivée la première, dans les délais ... donc elle a la prime de rapidité.

D’autre part, même si trois mots sont restés sans traduction, parce qu’ils évoquent une réalité trop crue, ou trop cruelle, le reste est très valable.

Note : 17/20

Logo de Mégane C.
mercredi 3 novembre 2010 à 15h25, par  Mégane C.

Bonjour,
voici ma proposition :

Par rapport aux chiens, est-il nécessaire de dire que chez quelques peuples, ils sont mangés lorsqu’ils sont jeunes et gras ? et que pour les panthères c’est pareil ?

Il y a un morceau de la phrase que je n’ai pas réussi à traduire...

Mégane C.

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

579 aujourd'hui
681 hier
1212300 depuis le début
20 visiteurs actuellement connectés