Le descriptif pour l’EAF

jeudi 26 mai 2011
par  BM

Descriptif des activités et lectures en classe de première S 2

Sauf indication contraire, les références paginées conduiront au manuel en usage : Littérature 1ère, Des textes aux séquences, par Hélène Sabbah, édition Hatier, 2007.

Argumentation : convaincre, persuader, délibérer

L’ironie des philosophes et du conte philosophique au XVIIIème siècle.
Les thèmes de la critique, les armes au service de ces engagements intellectuels, les procédés argumentatifs (ironie, composition, analogies). Le conte : des personnages au service d’une parole, des récits à valeur de paraboles. L’importance des discours tenus par les personnages, leur statut de porte-parole des valeurs philosophiques de l’époque, derrière des transpositions dans des mondes et des époques différentes.

Un groupement de textes expliqués en lecture analytique
- Pages 260-262 : Voltaire, Zadig, chapitre 12
- Pages 262 et suivantes : Voltaire, Memnon ou la sagesse humaine
- Pages 272-274 : Voltaire, L’ingénu, chapitre 16

Textes complémentaires destinés seulement à l’entretien
- Voltaire, Candide, chapitre I, pages 267-268
- Voltaire, De l’horrible danger de la lecture (polycopié), travaillé dans un bac blanc sous forme de commentaire de texte littéraire.

Une œuvre intégrale en lecture analytique
Bernardin de Saint-Pierre, Le café de Surate, polycopié.
Passages expliqués plus particulièrement en lecture analytique :
- § 2, lignes 21 à 54
- § 4, lignes 140-164.

Théâtre, texte et représentation.

Une œuvre intégrale en lecture analytique : Racine, Phèdre, dans n’importe quel format de poche. On a étudié les registres tragique et pathétique, la constitution des caractères des personnages, la complexité des interdépendances entre tragédie politique et tragédie passionnelle.
Les tourments d’une femme soumise à des forces qui la dépassent, les stratégies qu’elle déploie pour se cacher la vérité, des analyses psychologiques complexes et théâtralement dramatiques. La place des dieux dans le destin et dans la généalogie. Une tragédie familiale et politique.
Visionnement et analyse d’extraits d’une mise en scène : Patrice Chéreau, à Avignon.

Passages expliqués plus particulièrement en lecture analytique
- Acte I, scène 3, vers 153-184
- Acte II, scène 5, vers 634-662
- Acte II, scène 5, vers 670-698
- Acte III, scène 3, vers 825-859
- Acte V, scène 6, vers 1498-1570

Passages destinés seulement à l’entretien (chaque candidat pourra, s’il le souhaite, supprimer un seul de ces passages)
- Acte I, scène 3, vers 269-306
- Acte IV, scène 6, vers 1225-1263
- Acte V, scène 7, vers 1622-1644

Textes complémentaires destinés seulement à l’entretien : un corpus polycopié donné en devoir, permettant de comprendre diverses modalités théâtrales de la parole amoureuse, et de l’affrontement.

- Molière, L’école des femmes, 1662, Acte V, scène 4.
- Racine, Phèdre, 1677, Acte II, scène 2.
- Musset, On ne badine pas avec l’amour, 1834, Acte III, scène 8 et dernière.
- Henry Becque, La parisienne, 1885, Acte I, scène 1, début.

Le roman et ses personnages, vision de l’homme et du monde.

Une œuvre intégrale en lecture analytique : Philippe Claudel, Le rapport de Brodeck, édition Livre de Poche.
Un monde de guerre et de relations haineuses, un monde de rancunes ; l’importance du souvenir, du pardon et de l’oubli, des campagnes aussi sauvages que leurs habitants ; une vision de l’animalité humaine. Le rapprochement avec l’Histoire du XXème siècle : les camps d’extermination, la seconde guerre mondiale, le racisme, l’histoire du nazisme. Le statut du personnage narrateur et la forme particulière des récits rétrospectifs entremêlés. Des personnages typés.

Passages expliqués plus particulièrement en lecture analytique

- Pages 11-12 : L’incipit
- Pages 79 et suivantes : Le "Du", le pendu journalier dans le camp
- Pages 137-144 : La libération du camp
- Pages 274-276 : La parabole des papillons
- Pages 323-326 : Les portraits de l’Anderer
- Pages 373-375 : L’épilogue

Passages destinés seulement à l’entretien (chaque candidat pourra, s’il le souhaite, supprimer un seul de ces passages)

- Pages 30-31 : Chien Brodeck
- Pages 137-144 : La fin du camp
- Pages 49-51 : les porcs d’Orschwir
- Pages 162-167 : La confession du curé Peiper

Mouvement littéraire et culturel : L’humanisme

Une œuvre intégrale en lecture analytique : Rabelais, Gargantua, édition Pocket Classiques bilingue.
L’humanisme vu dans ses ambitions éducatives, politiques, religieuses et spirituelles. La forme et la fonction du comique dans l’argumentation de Rabelais. Une vision critique de la société contemporaine, et une volonté de renouvellement des mentalités. La signification du gigantisme.

Passages expliqués plus particulièrement en lecture analytique

- Chapitre XX, pages 173-175-177, jusqu’à « son âme était à la cuisine. », l’éducation « sorbonagre » sous les yeux de Ponocrates
- Chapitre XXI, pages 191-193, jusqu’à « il n’y avait pas alors de médecin qui en sût moitié autant que lui. », l’éducation selon Ponocrates, un programme ambitieux et impraticable, mais significatif de l’humanisme
- Chapitre XXIII, pages 211-213-215, la bataille des fouaces, petites causes et grands effets, comique parodique des déclarations de guerre
- Chapitre XXXI, pages 263-265, jusqu’à « Sans doute, dirent-ils, pourvu qu’il se fasse baptiser », les ambitions de conquête de Picrochole, la critique des guerres de conquête
- Chapitre LV, pages 425-427, le mode de vie des Thélémites : une utopie spirituelle et sociale

Passages destinés seulement à l’entretien (chaque candidat pourra, s’il le souhaite, supprimer un ou deux de ces passages)

- Prologue de l’auteur, pages 37-39-41
- Chapitre VI, pages 81-83, le nom donné à Gargantua, les traditions et leur critique implicite
- Chapitre XIII, pages 131-133-135, la première éducation donnée à Gargantua, l’animalité gigantesque
- Chapitre XXV, pages 223-225-227-229-231-233, Frère Jean s’en va en guerre, une parodie des épopées
- Chapitre L, pages 395-397-399, la décision de fonder une abbaye pour Frère Jean

Textes complémentaires destinés seulement à l’entretien : un corpus polycopié donné en devoir, posant la question de la transcription de la vision du monde par les romanciers.
- Victor Hugo, Claude Gueux, 1834, incipit.
- Émile Zola, L’Assommoir, chapitre IX, 1877
- Henri Barbusse, L’enfer, 1908, incipit.
- Raymond Radiguet, Le Diable au Corps, 1923, incipit.

Poésie

Un groupement de textes polycopiés.
Comment la poésie, de Ronsard à Queneau, parle-t-elle d’elle-même ? Quelles fonctions et quels pouvoirs les poètes lui attribuent-ils ? La poésie fait vivre et durer, elle guide, elle présente les réalités sous un autre jour, elle dépayse. L’importance des mots et des procédés dans l’écriture poétique. L’écriture poétique est-elle une tentative de définition d’elle-même ?

Textes expliqués en lecture analytique

- Ronsard, Sonnets pour Hélène, Les Amours, 1578
- Victor Hugo, Fonction du poète, Les Rayons et les ombres, 1840
- Arthur Rimbaud, Voyelles, Poésies, 1870 – 1871
- Tristan Corbière, Le crapaud, Les amours jaunes, 1873
- Robert DESNOS, Comme, Fortunes, 1942
- Raymond Queneau, L’Explication des métaphores, Les Ziaux, 1920-1943

Textes destinés seulement à l’entretien (chaque candidat pourra, s’il le souhaite, supprimer un seul de ces textes)

- Arthur Rimbaud, Extraits de la Lettre du Voyant, à Paul Demeny, 15 mai 1871
- Robert Desnos, P’OASIS, Corps et biens, 1919-1929
- Raymond Queneau, Extraits de Pour un art poétique, in L’Instant fatal, 1948

Les fichiers joints à votre disposition

Ci-dessous, les différents textes polycopiés que vous pourrez imprimer si par malheur vous les avez égarés ou griffonnés.


Documents joints

Descriptif définitif pour l'EAF
Descriptif définitif pour l'EAF
Corpus Théâtre
Corpus Théâtre
Le café de Surate
Le café de Surate
Corpus Roman
Corpus Roman
Corpus Poésie
Corpus Poésie

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

478 aujourd'hui
681 hier
1212199 depuis le début
33 visiteurs actuellement connectés