Anonyme, Réfugiés

jeudi 17 juin 2010
par  BM

Quelques pistes pour la révision ?

- Commencez par observer la forme du texte : article de dictionnaire, qui commence apparemment de manière très neutre, mais qui contient dès la ligne 3 un terme accusateur, « persécutions ».
- Déduisez-en que c’est un texte polémique, qui valorise les victimes, et critique le résultat de leur exil hors de France.
- Rappelez-vous le chapitre 8 de L’Ingénu.
- Un champ lexical intéressant : celui de la morale, associé à des images qui décrivent les erreurs et les raisons d’avoir honte pour le Roi et pour ses conseillers : « aveugle », « inconsidéré », « gémisse [...] de la plaie profonde », « la honte », « aveugles », « impudents », « funeste », « intéressées », « ambitieuses », « mauvais citoyens », « ennemis », « ignorance », etc.
- Les images de la lumière et de l’ombre sont presque les mêmes que dans le texte de Dumarsais.
- Examinez aussi les modalisateurs, et notamment l’emploi du conditionnel dans les lignes 16 à 20, pour montrer un idéal non encore atteint, sous forme d’hypothèse, donc de leçon de morale politique.
- Pensez aussi, pour faire une transition, que ce texte, au point de départ religieux, a en fait un impact politique.
- Montrez surtout que la cible de cet article est l’intolérance (lignes 21-22), de la violence (ligne 23). Montrez que cette phrase finale est très agressive et ironique, méprisante, et que c’est la position fréquente de certains écrivains de l’époque,comme Voltaire.
- Retour à L’Ingénu ...

Un conseil concret ?

- Là aussi, appuyez-vous sur les questions du bas de la page 406.


Brèves

Tous les bacs blancs

vendredi 9 mai 2014

Pour naviguer dans le répertoire de bacs blancs ...
Cliquez sur les bulles pour déplier la carte. Ensuite, les fichiers textes s’ouvriront au clic sur la flèche rouge.
Il y en a déjà 83 ... à suivre. Bonne lecture.

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Et pour la suite, voyez le site de Philippe Lavergne !

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

502 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

11 aujourd'hui
509 hier
1151519 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés